J'admire les oeuvres de Klimt, Mucha, Gustave Moreau ; celles des sécessionnistes, des préraphaélites et des adeptes de l'Art Déco m'inspirent. Toute la culture slave, plus largement orientale, me nourrit : la ville de Nessebar au bord de la Mer noire et celle de Venise ; la religion orthodoxe pour la richesse et la finesse des objets de culte ; les objets de la vie quotidienne bulgare qu’il s’agisse de kilims, de tapisseries, de céramiques, de carrelages. De toutes ces sources d’inspiration, l’or revient comme un leitmotiv : l’or est métal, poudre, feuille, fil à tisser.

L'or est Soleil, source absolue.

C’est une même profusion de richesses que je déploie sur mes toiles. Les techniques sont multiples: huiles, acryliques, peinture vitrail, encre dorée, collages, peinture relief, plâtre, feuille d'or. J'aime les couleurs chatoyantes: le rouge (le rouge de Venise, de Mars, de Quinacridone), le vert (oxyde de chrome, vert de Baryte, terre verte), le brun (brun de Madère, terre d’ombre brûlée, terre de sienne naturelle et brûlée), l'ocre (ocre jaune, ocre rouge, ocre de ru), le bleu-vert (bleu de cobalt turquoise, violet d’outremer), auxquels s’adjoint l’or dans toutes ses nuances. Pour moi la peinture est décor de théâtre, ornement. Ce que je veux offrir au regard, c'est un univers qui joue avec les matières, qui enchevêtre des courbes et des lignes droites pour créer des effets de kaléidoscope, mettant en valeur des personnages venus des contes et légendes, ou tout simplement pour créer une invitation visuelle au voyage et à la rêverie.

MILENA JELIAZKOVA, peintre

 

C’est en Bulgarie que Milena est née. Dans son pays d’origine, elle observe sa mère peindre, prend des cours de peinture, se forme à l’art des costumes, des décors, et des maquettes de scène, fait des stages de photographie parallèlement à ses études de la langue française.

 

En France, elle obtient un Master 2 en Lettres modernes et un Master 2 en Management culturel. Dès lors, sa carrière professionnelle ne peut être que vouée à l’art, et plus précisément aux arts. Depuis 2003 elle expose exclusivement en France. Elle a travaillé pour la galerie ArtupDéco (Paris, Lyon, Strasbourg) et y vendu plus de 250 toiles en 8 ans.

 

Fin 2017 son rêve d'exposer dans son pays natal se réalise. Une première exposition très réussie dans sa ville Plovdiv lui amène la reconnaissance, en tant que peintre, de la part de ses compatriotes. Milena obtient le prix de la Galerie Diakov de Meilleur Peintre de l'Année. Une deuxième exposition y est déjà prévue en 2020.

 

Artiste complète, elle se consacre aussi à la littérature pour enfants (écriture et illustrations) et surtout à la musique - chanteuse professionnelle, elle se produit en France et à l'étranger avec de différents ensembles de musiques du monde.